Après la grande vague d’émeutes de l’automne 2005 en France [ 11/27/2008 ]

[ 11/27/2008 ]

Du Sentiment d’insécurité auFrisson
de l’émeute: Sébastian Roché face
aux représentations dominantes en France
Bernard Alidières*
Après la grande vague d’émeutes de l’automne 2005 en France et devant
l’abondante production éditoriale sur les questions d’insécurité, de délinquance
ou de violences urbaines, pourquoi avoir retenu les ouvrages du sociologue
Sébastian Roché? Depuis la publication en 1993 du Sentiment d’insécurité,
l’intérêt vient d’abord du fait que sa recherche repose sur des enquêtes (quantita-
tives et qualitatives) qu’il a menées dans plusieurs villes de France en les confron-
tant à celles réalisées dans d’autres pays (notamment aux États-Unis et en
Grande-Bretagne). Mais le chercheur tient également à toucher un plus large
public en proposant des lectures plus accessibles à n’importe quel citoyen, comme
c’est le cas pour son dernier ouvrage paru, Le Frisson de l’émeute [2006].
Or, on peut s’étonner de l’absence de références aux travaux de S. Roché dans
la plupart des ouvrages géographiques de base traitant des banlieues ou des
problèmes urbains, alors même que les questions de l’insécurité ou des violences
urbaines ysont abordées.
Pourtant il nous semble qu’une telle approche de sociologie empirique, encore
relativement rare en France, est d’un grand intérêt en géographie et en géo-
politique, les résultats des recherches de Sébastian Roché venant bousculer
plusieurs des représentations schématiques de l’intelligentsia sur l’état de la
société française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s