Bilan de la politique de M. Sarkozy en matière de police. [ 04/25/2012 ]

[ 04/25/2012 ]

Politiques publiques sous la présidence Sarkozy (J. de Maillard et Y Surel, dir), aux Presses de Sciences Po, Paris.
Chapitre 10 « Les politiques de sécurité intérieure. Une approche technicienne, une efficacité douteuse » par Sebastian Roché
Résumé:
La politique de la police en France n’est pas animée par une vision globale. Elle ressemble plutôt à une addition de mesures techniques qui imposent un nouveau régime (sec) managérial à la police et la gendarmerie. Les réformes favorisent au niveau central l’unification des lignes hiérarchiques des deux forces nationales et la présidentialisation du renseignement et, au niveau local, l’agrandissement des zones de police à l’échelle des métropoles. Au plan opérationnel, on a vu une succession d’étiquettes (UTeQ, BST, patrouilleurs) qui se chassent les unes les autres sans arriver à inscrire une orientation et une forme durables au travail de terrain. Les changements impulsés apparaissent, au total, bien détachés de l’affichage politique de la campagne, focalisé sur la baisse de la délinquance qui touche les citoyens les plus démunis. Les évolutions de la délinquance, pour ce qui concernent les vols, semblent déterminées par les efforts des constructeurs automobiles qui protègent mieux les voitures et, pour le reste, sont inquiétantes (plus de violences et des tensions répétées avec les policiers).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s