La justice restauratrice est efficace pour diminuer les taux de récidive et le coût de la justice pour la collectivité. [ 10/18/2008 ]

[ 10/18/2008 ]

La justice restauratrice est démontrée, une nouvelle fois, efficace lors de recherches réalisées en Grande-Bretagne pour le ministère de la Justice. Les taux de récidive à deux ans et le coût payé par le contribuable sont améliorés par cette forme de réponse. Les résultats ont été présentés lors d’une conférence sur la justice restauratrice par l’université de Sheffield. Sept « essais »commencés en 2001 ont montré leur importance pour éclairer l’utilté de cette formule. En comparant, sur le modèle des essais médicaux, 400 dossiers judiciaires dans lesquels les auteurs ont participé à des conférences de justice restaurative ont été comparés à 400 qui ont suivi le processus classique. La justice restaurative est définie par le Home Office comme « un processus par lequel les parties prenantes d’un délit décident collectivement comme traiter des suites des délits et de ses implications pour le futur ». Les particiants aux conférences de justice restaurative ont trouvé l’experience positive et de nature à les aider. Le rapport indique également que le taux de récidive est d’un quart plus limité chez les auteurs impliqués dans les conférences que ceux qui sont passés par la justice classique. Les 7 « essais » ont été conçus par le Pr. Lawrence Sherman et le Dr. Heather Strang. Dans 8 cas sur 10, les recherches ont montré une plus value du recours à la justice restauratrice pour limiter la délinquance dans les pays qui ont réalisé ce type de recherche.
Et si en France le gouvernement essayait de rattrapper son retard (enfin, un peu) en matière de connaissance des effets de décisions de justice et des procédures utilisées sur les conséquences futures impliquées par ces procédures? Et si l’approche scientifique était mieux intégrée aux politiques publiques? Cela impliquerait une « dépolitisation » des organismes chargés de concevoir les bonnes pratiques. Qui a dit impossible?

Pour lire le communiqué de presse et aussi avoir accès au rapport intérgral de Cambridge University, aller sur:
http://www.iirp.org/realjustice/library/cambridgerjr.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s