La police : les tirs mortels en France, en Europe et aux Etats Unis. [ 06/14/2015 ]

[ 06/14/2015 ]

La police américaine est souvent vue comme un modèle par les agents français. Il faut d’abord rappeler qu’elle n’existe pas. Etant municipale, elle n’est pas « une », mais fragmentée en milliers de services sur le territoire des Etats-Unis, environ 18 000.
Le décès du jeune Michael Brown désarmé, qui est venu s’ajouter à une longue liste, a provoqué un émoi considérable. Cinq jours de protestations et agitations s’en sont suivis. La police, dans un équipement para militaire, a été mobilisée, lançant un débat sur la dérive de la militarisation.
D’après The Economist (25 avril 20145), il y aurait au moins 461 personnes tuées (des « homicides justifiables » selon la terminologie en vigueur) par les policiers pour l’année 2013, mais les chiffres du FBI sont incomplets comme cet organisme le reconnaît lui même. C’est une augmentation de 33% depuis 2005. La population des Etats-Unis compte environ 316 millions de personnes en 2013. Le ratio est donc de 1,5 personnes tuées pour 1 000 000 d’habitants aux USA.
Les policiers américains tuent plus de personnes en un jour que les polices européennes en un an, titrait le Guardian le 9 juin dernier (http://www.theguardian.com/us-news/2015/jun/09/the-counted-police-killings-us-vs-other-countries ). C’est tout à fait vrai. Le bilan n’inclut pas la France.
En France, sur la base des listes de décès rassemblées par des associations car il n’y a pas de bilan officiel publié, sur les cinq dernières années les chiffres pour la police et la gendarmerie oscillent entre 5 et 10 (sans tendance). La population française étant de 66 millions, le ratio est donc de 0,1 personnes tuées pour 1 000 000 d’habitants en France. C’est quinze fois moins.
Il semble que la situation soit encore meilleure en Allemagne, ou 8 personnes on perdu la vie dans les deux dernières années et un total de 109 personnes depuis 1998 ans (voir http://www.dw.de/why-german-police-officers-rarely-reach-for-their-guns/a-17884779). Le chiffre est estimé à 6 pour 2011 et 7 pour 2012 par l’université de la police allemande. Et ce nombre est en baisse depuis les années soixante-dix d’après l’institut Berlinois Civil Right and Public Safety. La formation au tir s’appelle « Ne tire pas » en Westphalie !
Au Royaume-Unis, d’après la page wikipedia consacrée à ce sujet, les nombres de personnes tuées par un agent des forces de l’ordre seraient de 0 à 6 par an (ce chiffre élevé date de 2005) (voir http://www.inquest.org.uk/statistics/fatal-police-shootings ou encore https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_killings_by_law_enforcement_officers_in_the_United_Kingdom).
La situation française est donc bonne comparée aux Etats-Unis, mais médiocre par rapport à nos grands voisins européens. De surcroit, la transparence sur ces sujets (les violences mortelles) n’atteint pas en France le niveau du Royaume Uni où l’équivalent du défenseur des droits spécialisé en matière de police publie un rapport sur le sujet (voir https://www.ipcc.gov.uk/sites/default/files/Documents/research_stats/Deaths_Report2012-13.pdf ).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s