Massacres en Allemagne: des actes extrêmement isolés [ 03/12/2009 ]

[ 03/12/2009 ]

INTERVIEW pour 20 minutes- Le sociologue, directeur de recherche au CNRS, ne met pas sur le même plan la tuerie de Winnenden et l’expédition punitive dans un lycée de Gagny…
Entre le massacre de mercredi en Allemagne et l’expédition de mardi à Gagny, en France, l’école vous semble-t-elle être devenue un lieu de plus grandes violences?

Non. Il est normal que des violences se produisent à l’école, car c’est un des principaux lieux de sociabilité des adolescents, au même titre que la famille ou le groupe d’amis.

Ces deux événements peuvent-ils être mis sur le même plan?

Non. Dans un cas, en Allemagne, on a quelqu’un qui tue pour tuer, qui est dans une démonstration de toute-puissance, tandis qu’à Gagny, il y a un mobile à l’agression, on n’est pas dans la volonté de détruire à tout prix.

Ce n’est pas la première fois qu’un massacre de ce genre se produit en Allemagne…

Oui, mais si vous rapportez la fréquence de l’événement au nombre d’habitants (plus de 80 millions), vous vous rendez compte que ce sont des actes extrêmement isolés. Mais ils frappent les esprits, parce qu’ils renvoient à la volonté de vivre-ensemble, que ce genre de gestes vise à anéantir.

Sécuriser l’école, est-ce possible?

On ne peut pas sécuriser l’institution contre ce type d’attaques, car, par définition, l’école est un lieu de passages et d’interactions. Plus globalement, dans une société libre, quelqu’un qui veut utiliser des armes à feux et commettre ce genre de tueries peut difficilement en être empêché.
La délinquance des jeunes. Les 13-19 ans racontent leurs délits, Sébastian Roché, Seuil, 2001.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s