POLICE DE QUARTIER: FAUX SEMBLANTS [ 04/13/2008 ]

[ 04/13/2008 ]

La nouvelle police de quartier serait bien différente de la police de proximité. Oui, mais pas dans le sens qu’on croit. L’ancienne était mieux conçue, mieux dotée en moyen et mieux structurée. Devant un parterre en uniformes, Michèle Alliot-Marie a expliqué à ses troupes : « Votre mission de policier n’est pas de faire du partenariat social, mais d’interpeller. » Le message tend à montrer sa fidélité au Président. En 2003 à Toulouse, Nicolas Sarkozy, avait fustigé la « polprox » considérant que « la mission prioritaire de la police ne consiste pas à organiser des tournois sportifs, mais à identifier les délinquants ». Avant Sarkozy, sans doute cela faisait-il 50 ans que la police était surtout focalisée sur le foot et ne faisait pas de répression et de dissusasion ! Bref, notre ministre tente de faire coire que les Unités territoriales de quartier auront pour objectif de localiser des réseaux et d’arrêter les voyous, à la différence de la défunte et trop angélique police de proximité conçue sous l’ère Jospin. Se souvient-on que cette orientation avait été validée par le trop angélique M. Charles Pasqua ministre de l’Intérieur 3 ans avant M. Chevènement.Peut-être que MAM ignore-t-elle que la police de proximité avait précisément l’objectif de s’attaquer à la délinquance dans les quartiers les plus défavorisés (messieurs les conseillers, se documenter un peu ne fait pas de mal). Et que cela figure non seulement dans les notes officielles de la DCSP (le plan d’action) mais également dans les études faites par la police lors de la mise en place concrète par exemple à Clichy. Le lieu commun qui consiste à dire que la police jouait au foot n’a jamais été l’objectif ni la pratique de cette réforme. L’insistance sur le judiciaire était telle qu’il a fallu créer des milliers et des milliers de postes d’OPJ pour la pol prox. La police de quartier est une initiative intéressante mais timide : pas de doctrine, pas de budget conséquent, pas de nouvelle implantation immobilière conséquente. Critiquer la police de proximité ne lui donnera pas les ressources et la vision d’ensemble qui lui fait encore défaut aujourd’hui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s