Réponses aux incivilités. [ 05/29/2013 ]

[ 05/29/2013 ]

Comment répondre aux incivilités et que recouvrent-elles ? Le caractère licite ou non de ces actes importe moins que leur perception. Les incivilités suscitent, chez l’usager de l’espace public, la crainte – ce qu’on appelle le sentiment d’insécurité – et influent sur son comportement. Il ressent une appropriation privative par des tiers d’un espace commun, une atteinte à sa capacité d’usage quotidien de l’espace en question. La question du partage de l’espace public dans sa dimension physique (par opposition à l’espace public du débat) recouvre profondément celle de l’incivilité.Les formes prises par les incivilités sont extrêmement variables : rassemblements de personnes, dégradations, salissures, souillures, parfois simplement un « détournement d’usage » (utiliser une montée d’escalier comme un salon de coiffure, un abri bus comme un lieu de discussion). Ce sont des frictions entre usagers des lieux.
Comment faire exister un garant des lieux qui promeuve des règles d’hospitalité ? Nous avons dit que la mobilité accrue a certainement fait perdre à la veille sociale ordinaire toute efficacité. La détermination par l’espace s’est dans le même temps affaiblie : on est de moins en moins défini par le lieu où l’on se trouve, et nous circulons tous en permanence.
Lire la suite sur M3 Millénaire3 le centre de ressources prospectives du Grand Lyon
http://www.millenaire3.com/Repondre-aux-incivilites-inventer-le-garant-des.122+M5f7071d3dbc.0.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s